Découvrir l'ULM

Un ULM est un ''aéronef'', c'est-à-dire un appareil qui vole, ayant des caractéristiques particulières :

C'est au maximum un appareil biplace, il ne peut emporter qu'un seul passager en plus du pilote.

Il doit avoir une masse maximale au décollage, (machine, passagers, carburant, bagages, etc.…) de 500 Kg pour un mutliaxes biplace (330 Kg pour un monoplace)*.

 

Un dépassement de 5 % à 10% est autorisé pour l'emport de certains équipements comme un parachute de cellule.

Sa puissance maximale est limitée à 100CV pour un ULM de classe 3 (multiaxe)

Il est limité au vol VFR (règles de vol à vue) et de jour uniquement.

Il est soumis aux mêmes règles que les autres aéronefs dans les catégories d’espaces qu’il traversent.

* valeurs indiquées par la nouvelle réglementation ULM pour la France (2019). Cette réglementation ne s'applique aux machines plus anciennes que sous certaines conditions

ffplum-logo-1200x156px1.png

Il existe 6 classes différentes d’ULM dans la réglementation française :

 

Classe 1 : Le Paramoteur

Classe 2 : Le pendulaire

Classe 3 : Le multiaxe

Classe 4 : L'autogire

Classe 5 : L'aérostat dirigeable

Classe 6 : L'hélicoptère

L’X-AIR Hanuman de l’association :

Il s'agit d'un appareil de type « tubes et toiles » propulsé par un moteur Rotax 912 UL de 80cv.

 

Ses qualités de vol lui confèrent une aptitude à décoller et à atterrir sur des pistes courtes à une vitesse inférieure à 80 Km/h.

 

Il est équipé d’une radio et d’un transpondeur permettant de voler en toute sécurité dans les espaces aériens contrôlés ou non contrôlés.

Sa vitesse de croisière est de 140 Km/h avec une autonomie de 3h30.

©2020 par ULM BRETAGNE ATLANTIQUE. Créé avec Wix.com